Message d'erreur

Deprecated function : The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls dans menu_set_active_trail() (ligne 2405 dans /home/philippejadin/www/lecodes.be/drupal/includes/menu.inc).

CHARLES PICQUE SANS DETOURS

Télé-Bruxelles propose, dans sa grille de programmes, une émission sympa : "Sans détours". Le concept est simple : un invité est soumis à la question le long d'un parcours de tram dans la capitale. En principe, il s'agit de politiciens. 

Ce samedi 04 mai dernier, c'était le tour de Charles Picqué de se balader entre Saint-Gilles et Forest (le tram étant détourné à cause des travaux de la rue Théodore Verhaegen). Le déroulement de l'émission tourne bien entendu autour de son retour aux affaires en tant que bourgmestre à Saint-Gilles ce mardi 7 mai. Le Comité de Défense de Saint-Gilles avait été sollicité pour rassembler quelques questions de ses membres. Et nous avons pu "physiquement" en poser une, préalablement enregistrée dans nos superbes locaux que la planète nous envie. L'opposition a aussi pu questionner celui que l'on surnomme parfois "le grand Charles". Vous pouvez visionner la vidéo en cliquant ici, si vous avez raté ce rendez-vous. 

 

 

 

 

Voici les questions que nous avions relayées au journaliste (elles sont livrées telles qu'elles nous sont parvenues par mail) : 

- Pourquoi tant de taxes à l'encontre des commerçants? (taxe sur les surfaces de bureau alors que la plus part d'entre nous n'ont qu'un simple comptoir ou un simple espace de réception, taxe sur les enseignes qui est encore plus chère si celles-ci sont éclairées alors qu'elles embellissent le quartier, taxe sur le matériel publicitaire en voirie ... taxe, taxe, taxe,...). Bref, on nous pompe de toute part. 

 

 

 

 

- M. Picqué va-t-il consacrer la fermeture du parvis au trafic automobile et au parking ?
 
- M. Picqué va-t-il avancer avec la création d'un parking souterrain "Parvis" et supprimer ainsi du stationnement en surface pour libérer l'espace public (dont la place Van Meenen, qui est à une station de tram du Parvis) ?
 

 

 

- La propreté dans les rues, surtout dans le bas de St-gilles: tous les jours, dépôts clandestins de crasses + régulièrement les gens mettent à la rue les gros encombrants, style vieux meubles, électros, résidus de chantiers, etc. Vu que les ouvriers communaux interpellent souvent les habitants qui font ses crasses, pourquoi laisse-t-on faire indéfiniment, sans mesure ses comportements? (Cfr, par ex. rue de Bosnie ou d'autres rues, surtout dans le bas de st-gilles);
- Le plan de mobilité est toujours invisible et la gestion des travaux est calamiteuse : comment améliorerez-vous cela ?

- L'allocation loyer pour les locataire de la régie foncière : quand sera-t-elle appliquée; quels sont les critères, etc. On a l'impression que la commune ne favorise que les riches !

 

 

 

 

 

- Pourquoi l’allocation-loyer est-elle inexistante à Saint-Gilles ? Pire : pourquoi nous dissuade-t-on d’en faire la demande ? Nous sommes des familles pauvres dans une commune socialiste. On dirait que la commune n’aide que les riches ...

 

 

 

 

 

- M. Picqué va-t-il faire de la mobilité l'une de ses premières priorités, sachant que les nuisances du trafic sont parmi les premières causes d'insatisfaction pour les habitants (bruit, pollution, insécurité) ?

 

 
- M. Picqué est-il favorable à la création de zones résidentielles à Saint-Gilles au profit des enfants et de la vie des quartiers ?
- La Région demande de réduire la densité, la pression automobile en ville. Or , en tant que Ministre-Président de la Région, dans votre commune, des projets de parking (à la gare du Midi et sous la place Marie Janson) sont systématiquement mis à l’actualité. C’est totalement contradictoire. Comment expliquez-vous que d’un côté vous exigez moins de voitures et que de l’autre vous préparer d’en accueillir des centaines d’autres ?
 
- J'ai été consulter le Plan Régional de Stationnement et je m'inquiète de ne rien trouver sur les projets de parkings dans différentes communes bruxelloise: le Miroir à Jette, près de la maison communale d'Uccle et.... sous la place Marie Janson. Comme il n'y a pas eu de réunion de concertation à Saint-Gilles, mr Picqué pourrait-il nous en dire un peu plus sur ce projet ?
 
 
- Le logement public (et notamment celui de la Régie Foncière) devient de plus en plus inaccessible. On dirait que l’on ne veut attirer que des familles riches. C’est quoi l’idée ? de faire partir les personnes qui veulent rester en ville pour les remplacer par des eurocrates et des gens qui vont renflouer les caisses de la commune. Est-ce vraiment une politique sociale ? socialiste ? de gauche ? Pas pour moi.
 
- Nous avons eu un hiver rude. A plusieurs reprises, force est de constater que les services d’épandage n’ont pas satisfait. Les trottoirs communaux n’ont pas été déblayés, alors que la neige empêchait les passants de se déplacer avec confort.  On a constaté de nombreuses chutes. Les services communaux n’ont pas déblayé les espaces pourtant fréquentés, si bien que de nombreuses chutes ont été enregistrées – avec, parfois, des fractures à la clé. Ce n’est pas normal.
 
La prison de Saint-Gilles fait l’objet de nombreuses spéculations. Elle va, semble-t-il, fermer bientôt. Que va-t-il en advenir ? Nous voulons des logements accessibles à tous et pas des bureaux ou des logements pour les bobos.
 

Et pour terminer : voici l'ordre des questions posées dans l'émission :

A 3'00" L'opposition Ecolo, via Alain Maron demande comment Charles Picqué imagine Saint-Gilles à l'horizon 2040;

A 6'26" Vedat Yildirim pose la question du futur aménagement de la prison de Saint-Gilles (lorsqu'elle ne sera plus une prison);

A 8'53" Raphaël Vanden Bosch demande comment offrir du logement moyen et pour les petits revenus (plutôt que des bureaux) - Notons au passage que je ne trouve pas que l'interviewé répond vraiment clairement à ma question (mais bon il évoque à nouveau le sujet plus tard);

 

 

 

A 11'11" Alain Stevens évoque une "rage taxatoire" à Saint-Gilles;

13'58" L'opposition CdH, via Vincent Henderick demande comment lutter contre la fracture sociale entre le bas et le haut de Saint-Gilles;

17'39" Catherine S. se plaint du coût du logement de la Région Foncière;

19'33" Bernard Mottar aborde la question de la multiplication des parkings;

22'36" Murielle Timmermans s'insurge contre les incivilités et la saleté dans la commune.

 

 

 

 

 

 

 

Thématique: 
Type de document: