Message d'erreur

Deprecated function : The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls dans menu_set_active_trail() (ligne 2405 dans /home/philippejadin/www/lecodes.be/drupal/includes/menu.inc).

Documents

LA POSTE CHANGE : VRAIMENT ?


Nouveau nom, nouveau logo. Tous deux plus modernes.

La Poste a annoncé le changement de son nom pour devenir bpost dans l'esprit d'une évolution normale, explique le grand patron de l’entreprise publique.

Dans le même élan, le nouveau nom s’accompagnera d’un nouveau logo qu'elle annonce plus moderne tout en conservant de manière abstraite la référence au célèbre cor des facteurs.

Les objectifs sont multiples : notamment celui d'exprimer sa modernité et rompre avec - lance Johnny Thijs - la perception erronée d’une entreprise bureaucratique.

La Poste devenue BPOST, donc, veut simplifier son nom pour l’insérer dans un contexte international à l'horizon du 1er janvier 2011, date de la libéralisation totale du marché postal. Rappelons que l'Etat belge est actionnaire à 50,01%, le reste étant propriété du fonds d'investissement anglais CVC.

AVANTI MORICHAR

Les travaux de réaménagement de la place Morichar avancent bon train. Le dessus de la place semble déjà terminé.

Le Comité a, par contre, reçu des témoignages d'habitants de la place qui disent avoir subi des dégats occasionnés par les vibrations des pelleteuses. Des fissures, dénoncent ces habitants, sont apparues dès le début de la démolition de la colonnade à l'intérieur des habitations. Nous allons essayer de creuser cela.

LA VETUSTE DES EGOUTS


Les égouts de Saint-Gilles ne sont pas une exception : ils sont tous très vétustes et doivent subir ces prochaines années de gros travaux. En attendant, certaines canalisations sautent - comme ici rue de Prague début juin 2010. Bientôt toute la rue Théodore Verhaegen sera en chantier pour se prémunir contre de tels incidents et rénover l'ensemble des raccordements vers les maisons. Nous en reparlerons.

DEBAT MARIE JANSON : 3. LES ALTERNATIVES ?

La troisième partie du débat sur le projet d'aménagement d'un parking place Marie Janson fut consacrée aux alternatives à ce parking dont beaucoup d'habitants ne veulent pas - mais, reconnaissons-le, plusieurs y voient malgré tout une solution pour garer plus facilement les voitures.

Plusieurs arguments ont été évoqués :

Il existe dans les abords de la place d’autres parkings qui ne sont pas saturés :

DEBAT MARIE JANSON : 2. LES GRANDS PRINCIPES


L'échevine explique, lors du débat organisé par les comités de quartiers localisés autour de la place Marie Janson, que la qualité de la mobilité globale est un point essentiel du projet. Le parking souterrain a l'avantage d'être invisible et permet un aménagement de plus grande qualité en surface. Un autre élément contre lequel se bat la commune est le fait, pour de nombreux automobilistes, la recherche de place de parking ... qu'ils ne trouvent pas. Selon la commune, la réflexion porte aussi sur le développement durable.

Quel projet de société veut Saint-Gilles ?

La question, posée par l'assistance évoque le fait que multiplier les parkings "aspire" les voitures et ne solutionne absolument pas les questions de mobilité : Bruxelles est congestionnée et la pollution est alarmante.

DEBAT MARIE JANSON : 1. HISTORIQUE


Photo : La destruction de l'hôtel des Monnaies en 1978.
Lors du débat initié en mars dernier par le Comité de Défense de Saint-Gilles et plusieurs comités de quartier, trois sujets ont été abordés : l'historique, les grands principes et les alternatives. Nous vous présentons, à la veille de la nouvelle enquête publique, le résumé des débats de cette soirée qui a rassemblé près de 80 personnes.

Aujourd'hui : l'historique; demain les grands principes et après-demain les alternatives au projet communal.

Commençons donc par l'historique.
Vers la fin des années 70, alors que l’Hôtel des Monnaies avait été détruit, il n’y avait pas de sous pour reconstruire l’îlot – malgré les différents projets proposés.

PROJET IMMOBILIER PRES DE LA PLACE DE BETHLEEM


Nous évoquions dernièrement un vaste projet immobilier dans l'îlot encadré des rues Fernand Bernier, Théodore Verhaegen et du Tir. L'enquête publique a été soumise à l’enquête publique du 24/03/2010 au 07/04/2010. Deux concertations ont eu lieu.

Plus précisément, ce sont les immeubles situés rue Fernand Bernier 16 à 26, rue Théodore Verhaegen 110 et rue du Tir 12 à 16 qui sont concernés.

La demande porte sur la démolition de quatre bâtiments existants, la transformation de autres bâtiments, la construction de deux bâtiments neufs en intérieur d’îlot et de la démolition et reconstruction d’une maison. Le projet prévoit une modification de volume, de façade et un changement de destination. En effet, l'institut déménagera dans quelques mois vers le quartier "Alma" à Woluwé et sera partiellement démoli. La façade sera, elle préservée.

MARIE JANSON SANS PARKING ?


Tous les saint-gillois se rappellent du tollé suscité par le projet de réaménagement de la place Marie Janson et de l'idée de construire un parking souterrain de 200 ou 300 places. Ce projet souleva souvent l'inquiétude, l'indignation voire la colère de nombreux riverains et commerçants.

Le Carré Hôtel des Monnaies - c'est ainsi qu'on appelle encore cette place - va donc être "dépoussiéré". La commune annonce en effet que l'étude de l'aménagement de la place est maintenant terminée et qu'une enquête publique aura bientôt lieu. Le projet ne parle pas du parking. Mais il est peu probable que ce volet soit définitivement enterré.

Une maquette et les plans seront bientôt consultables à l'antenne de quartier de la rue Jourdan - on évoque la date du 12 juin prochain.

L'ECAM VA PARTIR


La Haute Ecole Léonard de Vinci est située à Bruxelles et en Brabant wallon (Nivelles et Louvain-la-Neuve) et accueille chaque année quelques 6.000 étudiants répartis dans 36 formations regroupées dans 6 catégories (pédagogique, technique, traduction/interprétation, paramédical, social et économique.

Comme toute Haute Ecole, elle répond aux nécessités de rationalisation du Décret de la communauté française de Belgique du 5 août 1995. Sa création comprend six Instituts dont l'Institut supérieur industriel, l'ECAM, situé dur du Tir (une parallèle à la rue Théodore Verhaegen donnant sur la rue Bernier) à Saint-Gilles.

En 2005, un projet de déménagement de l'ECAM vers le site de l'UCL à Woluwé-Saint-Lambert est mis en chantier. Il s'inscrit dans la dynamique d'évolution de l'Institut et présente de nombreuses opportunités, notamment :

ABORDS DU PARVIS DE L'EGLISE : OU RESTE L'AVIS ?

Les abords de l'église du Parvis de Saint-Gilles ont fait l'objet entre le 18/04/2010et le 17/05/2010 d'une enquête publique. La demande de permis d'urbanisme FD2010-5 portait, nous l'avons relaté dans d'autres pages récemment, sur l'aménagement des voiries avec abattage et plantation d'arbres, la suppression et la création de places de parking et la réorganisation du mobilier urbain sise avenue Jean Volders, rue des Vieillards, rue de l'Eglise Saint-Gilles. C'est bien entendu la commune de SAINT GILLES elle-même qui introduisit la demande.

Sept lettres d'habitants et deux pétitions sont parvenues au nom du Collège des Bourgmestre et Echevins.

Le 25 mai, une concertation a eu lieu. En principe, il faut une dizaine de jours pour que l'avis émanant de la concertation soit émis. On peut le consulter au service de l'urbanisme ou sur le site communal.

17 jours ont passé et le site de la commune annonce un laconique ... AVIS EN PREPARATION.

VILLO DANS LA COMMUNE


A terme, Saint-Gilles disposera de 11 stations Villo. 10 sont déjà en service :

Avenue du Parc (à hauteur des n° 51-55)
Chaussée de Charleroi (à hauteur de la rue Tasson Snel)
Chaussée de Waterloo (Ma Campagne)
Avenue Fonsny (à hauteur de la rue de Hollande)
Rue Berckmans (à hauteur de la place Loix)
Avenue Paul Dejaer 35-39 (en face du parc)
Rue des Etudiants (au bas de la place Morichar)
Chaussée de Waterloo-Parvis
Gare du Midi - 2 points d’enlèvement: place Victor Horta et rue de France 56

La station de Bethléem doit encore être mise en fonction.
Vous trouverez toutes les informations et explications sur Villo sur le site Internet

TOILETTES PUBLIQUES VANDALISEES



Nous vous le disions il y a quelques jours encore : c'est très bien d'installer des urinoirs dans la ville; encore faut-il s'attendre à des actes de vandalisme. Ici : les toilettes publiques de la place de l'Yser ont carrément été déracinées de leur socle ! La Ville de Bruxelles a dû enlever l'installation (voir photo ci-dessous).
Il y a de quoi décourager les initiatives les plus utiles (soupir) ...

L'AGORA SPACE DES TOURS JACQUES FRANCK VA DISPARAITRE


Dans le cadre du Contrat de Quartier Fontainas, la CLDI a annoncé que le terrain de sport au pied des tours Jacques Franck allait disparaître pour faire place à un aménagement plus verdurisé. Un espace de jeu pour les jeunes est-il prévu dans les ascenseurs des logements sociaux ? Il est vrai que les incivilités, les bagarres, les sacs jackings dans le quartier ont donné des cheveux gris aux agents de prévention (comme aux passants et aux habitants). Est-ce pour autant une raison de sacrifier sur l'autel de la prévention un espace qui est très utilisé - positivement - par les ados et les élèves des écoles avoisinnantes.

Nouvelle Ecole des Devoirs

Une bonne nouvelle dans le cadre du Contrat de quartier Parc-Alsemberg : une Ecole des Devoirs a récemment ouvert ses portes au 55 rue Dethy. Elle est accessible aux élèves de 3ème et 4ème secondaire habitant le périmètre.

Renseignements : Ecole des Devoirs - Tél. : 02/536.02.69

Photo : Peu d'indication sur la façade de l'école de devoirs.


Mais c'est quoi, une école de devoirs ?

RENOVER OU EMBELLIR SA MAISON ?

Dans le cadre du Contrat de quartier « Parc-Alsemberg », la commune a fait savoir sur son site que les propriétaires (dont d'immeuble est situé dans le périmètre) peuvent bénéficier de primes régionales majorées.

Vous voulez rénover votre maison ou embellir votre façade ? Vous pouvez dans ce cas contacter la coordinatrice, Aurore Lorenzi, qui vous accompagnera dans la constitution de votre dossier.

Renseignements :
Primes à la rénovation et à l’embellissement de façades
Tél. : 02/533.34.80

Photo : L'arrière du Match (rue du Fort) a été rénové : n'aurait-on pas oublié de rendre ces fenêtres - aveugles - plus sexy ?

MARIE JANSON : 2 MILLIONS D'EUROS

Nous l'avons appris par la presse : la place Marie Janson va faire l'objet d'un lifting important. La commune a annoncé un budget de près de 2 millions d'euros pour enfin donner du lustre à cette place de 10.000 m². Le parking ne figurerait apparemment pas dans cette phase du projet qui serait soumis à enquête publique en septembre 2010.

La commune avait annoncé précédemment (en juin 2007 : voir communiqué de presse) ses objectifs : la création d’un véritable espace vert en surface permettra d’améliorer la convivialité du lieu. L’étude de réaménagement de la place sera financée à 100% par le Programme Politique des Grandes Villes. Ultérieurement, l’enveloppe d’investissements «Beliris» prendra en charge les travaux d’aménagement de la surface.

TOILETTES PUBLIQUES : COOL, LE MUR D'EAU



Dans le cadre de l'aménagement des abords de l'église du Parvis de Saint-Gilles, l'une des propositions était d'installer un mur d'eau. Il en exite encore à Bruxelles. Leur entretien est souvent très laborieux. Quand ce ne sont pas des tags qui défigurent l'ensemble (photo du bas), ce sont des déchets en tout genre. Sur la photo du haut, prise sur le flan de l'église Sainte-Catherine dans le centre de Bruxelles, on peut voir dans la rigole des papiers, des mégots de cigarette et une flasque d'alcool. J'ai vu pire encore ...

TOILETTE PUBLIQUES MODERNES


Les habitants de Saint-Gilles se plaignent souvent de l'incivilité des gens qui urinent en rue. C'était d'ailleurs une demande récente des habitants dans le projet d'aménagement des abords du Parvis.

La Ville de Bruxelles a massivement investi en urinoirs et toilettes publics. (Photo : un urinoir sur la place de l'Yzer, près de la place Sainte-Catherine)Ce type de toilette demande néanmoins un entretien quotidien. Régulièrement aussi, les deux cuvettes sont détruites : les incivilités ont la peau dure ...

Pages